Any d'Avray est une marque du groupe Aderans

Interview « Santé, le mouvement »

De gauche à droite, Claire QUEVAL, Cadre de santé, Isabelle BARTOSZCZYK, IDE, Sylvie DUTENDAS, IDE et porteuse du projet, Charlotte JOLY, Oncologue Référent

Sylvie DUTENDAS, IDE coordinatrice et Claire QUEVAL, Cadre de santé Centre Hospitalo-Universitaire Henri Mondor de l'APHP, service CALIPSSO* de Créteil

La pratique d’une activité physique, à la base de votre projet, répond à une demande des patients. Comment comptez-vous l’adapter aux personnes concernées ?
De nombreux patients ont exprimé, en effet, l’envie de pratiquer une activité sportive dynamique autre que le Qi gong que nous proposions sur notre plateforme CALIPSSO*. Qu’ils aient été sportifs ou non avant la maladie, l’inconnu pour eux était de savoir s’ils avaient les capacités physiques nécessaires pour suivre des séances. La mise en place du Sport adapté que nous connaissions depuis 1 an et demi par le biais de l’association SIEL BLEU était une réponse réalisable.
Pour cela, notre projet souhaiterait solliciter les éducateurs sportifs de cette association. Ceux-ci, accompagnés d’une équipe de soignants, encadreraient des séances adaptant les exercices aux capacités physiques des patients et à leur traitement. Gym douce ou gym plus tonique : 7 programmes pourraient être mis en place. Chaque patient intéressé bénéficierait de 12 séances d’1h par groupe de 15 personnes maximum.

Quels sont les bienfaits déjà éprouvés de la pratique du Sport sur la maladie ?
La pratique d’une activité sportive est recommandée par le dernier Plan Cancer. Elle permet d’améliorer l’estime de soi et le seuil de fatigabilité. Elle diminue l’apparition des douleurs et le risque de rechute. L’activité physique permet également de réduire les effets secondaires et donc d’améliorer la tolérance aux traitements.
Le sport adapté propose des paliers dans la difficulté des exercices et peut faciliter la reprise d’une activité physique en club hors de l’Hôpital. Les cours organisés en collectivité permettent également de rompre l’isolement du patient et le motiver.
C’est donc une aide physique et morale qui est proposée aux patients et qui leur permet de mobiliser leurs propres ressources dans le combat contre la maladie.

Comment souhaitez-vous présenter ces activités aux patients ?
Les médecins seront les 1ers sollicités pour présenter aux patients potentiels l’activité physique adaptée. Ils les orienteront, s’ils sont intéressés, vers la plateforme CALIPSSO. Un atelier préliminaire de 2 h détaillera les bienfaits et l’organisation des séances. Une 1ere séance permettra au professionnel en sport adapté d’évaluer les capacités du patient et au patient de s’engager dans le projet s’il le souhaite ou d’y renoncer.

Quels sont les professionnels que vous allez solliciter ?
Le projet s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire de médecins, d’infirmières formées à l’éducation thérapeutique du patient et de professionnels du sport adapté. A terme, nous envisageons de former une infirmière au Diplôme Universitaire d’Activité Physique adaptée.

Comment prévoyez-vous d’évaluer la satisfaction des patients ?
Des questionnaires de satisfaction seront distribués au tout début de la pratique puis à la fin des 12 séances. Ils évalueront la motivation, la douleur, la fatigue et les conditions physiques du patient pratiquant. En complément, nous prendrons en compte les retours des patients auprès du coach et de l’infirmière présente aux séances. L’assiduité sera également un élément important pour évaluer la satisfaction. Des tests physiques en fin de programme permettront de faire un point sur l’amélioration des conditions du patient.

Que vous permet de concrétiser le Prix remporté ?
Depuis plusieurs mois, nous cherchions avec l’association SIEL BLEU des moyens financiers pour concrétiser notre partenariat et organiser des ateliers d’APA. Cela a motivé le dépôt de notre dossier auprès du Prix Infirmier. Le prix remporté nous donne donc un bon coup de pouce pour solliciter SIEL BLEU à nos côtés sur le projet.

Comment avez-vous eu connaissance de la marque « Any D’Avray » et du Prix Infirmier ?
Nous connaissons bien la marque pour différentes raisons : nous travaillons avec elle au quotidien ; Any d’Avray est également notre partenaire depuis 6 ans lors de la Marche active CALIPSSO qui se déroule le dernier week-end de septembre. Pour ce qui est du Prix Infirmier, nous avons vu les affiches dans le service.

L’enseigne « Any d’Avray », partenaire des équipes de soins, cela représente quoi pour vous ?
Avoir « Any d’Avray » à nos côtés est un gage de sérieux et de professionnalisme. Nous partageons également des valeurs d’humanisme et une présence forte auprès du patient lors de sa prise en charge.

POUR EN SAVOIR PLUS sur « Santé, le mouvement » :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Actualité

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Nos partenaires